Assassinorum: Execution Force : Revue

Retour sur le jeu de Games Workshop, Assassinorum: Execution Force. Un jeu de plateau dans le même esprit que Dreadfleet ou Space Hulk. Les forces du Chaos après une nouvelle sortie du Warp échafaudent un plan pour détruire l’Impérium.

L’installation du jeu


Assassinorum Execution ForceLa mise en place du jeu est assez simple. Il y a relativement peu de composants. Les figurines à monter et peindre comme celle de la gamme Warhammer 40k, les troupes du Chaos en sont directement extraite. Viens ensuite les éléments de terrain, trois d’entre eux sont placés  l’un à côté de l’autre pour former le plateau principal, puis une quatrième qui est séparé représentant le sanctuaire où le méchant vous guettera. Chaque assassin est livré avec une carte d’identité avec une photo et ses statistiques d’un côté et ses capacités spéciales sur l’autre. Les capacités spéciales sont divisées en deux familles, les capacités constantes et les optionnels qui sont représentés par des jetons. Chacun des méchants dispose d’une carte d’identité avec leurs statistiques respectives. Ajoutez la pile de cartes d’événements, quelques jetons et quelques dés et vous êtes prêt à commencer.

La qualité du jeu

Comme on peut s’y attendre de Games Workshop, la qualité du jeu bonne. Les figurines sont de hautes qualités comme à l’habitude, il ne vous reste qu’à les peindre pour les sublimer. Les jetons et les carreaux de salle sont en papier cartonné de bonne qualité avec une impression brillant, à vous de prendre soins de votre jeu pour qu’il dure dans le temps. Le décrochage des éléments cartonnés reste tout de même délicat lors de la première ouverture pour limiter les petites déchirures.

Le Gameplay du jeu

L’idée générale du jeu est que vous contrôlez en collaboration 4 assassins qui cherche à détruire le sorcier du Chaos qui est situé dans le sanctuaire.

Assassinorum Execution ForceLes assassins ont besoin de se déplacer autour sur le plateau principal à la recherche du panneau de commande et le téléporteur. Une fois découvert et activé les assassins sont téléportés vers le sanctuaire pour la confrontation finale. Pour vous en empêcher des troupes du Chaos feront leur ronde sur des chemins prédéfinis et au cas où vous affronterez les cultistes du Chaos et les Space Marines du Chaos. Le jeu se joue en 16 tours et chaque tour est divisé en phases Assassins et phase chaos. Durant la phase d’assassins vous pourrez vous déplacez, sprinter, guérir,  observer ou attaquer en combat rapproché ou utiliser une de vos capacités spéciales. Vous pouvez faire ces actions dans un ordre quelconque, mais ne pouvez pas faire deux fois la même action. Vous aurez besoin d’éviter les renégats tout le long de la partie en même temps que vous recherchez les pièces marquées sur la carte pour découvrir le panneau de contrôle et téléporteur. La phase du Chaos commence par programmer une carte de l’événement. Ce programme d’événements se reproduit sur les figurines du Chaos dont le seul but est de limiter vos actions et ne faire rien d’autre que de ruiner votre journée. Les forces du Chaos patrouillent jusqu’à ce que qu’ils soient avertis, soit par une attaque ratée d’un assassin ou d’un son à proximité de quelqu’un qui a été attaqué.

Toutes vos actions influent sur le jeu, il est de règle de général d’éviter un engagement avec le Chaos et conserver autant d’entre eux en patrouille. En plus de l’objectif global de tuer le sorcier, il y a un certain nombre d’autre objectifs pour les assassins. Il n’y a pas vraiment missions en tant que tels, vous devez par exemple complète le jeu sans prendre une blessure, ne pas effectuer de tire et bien d’autre. Ce qui ajoute une autre couche de profondeur au jeu.

L’avis global sur le jeu

Assassinorum: Execution Force est un jeu de plateau qui vous fera passer un agréable moment. Son mécanisme totalement automatique et aléatoire vous permettra d’avoir un jeu mouvementé sans créer une vrai lassitude. Un jeu totalement en mode furtif pour vos assassins dont chacune de vos actions à une conséquence.

Les règles sont facile à prendre en main et vous comprendrez facilement les mécanismes du jeu et inviterez facilement de nouveau joueur à faire une partie. Les parties sont rapides aux alentours de 45min pour un jeu lent et moins pour les habitués offrant la possibilité de se faire une partie sur le pouce. Le vrai problème avec Assassinorum: Execution Force est le prix car élevé pour un jeu dont la profondeur n’est pas véritablement présente pour amateur de jeux de plateau role-play, disponible pour 100€ vous trouverez facilement moins chère jusqu’à 70€ neuf sur Amazon.

Laisser un commentaire